Mais où est caché l’argent ?

Signez la pétition

Aidez-nous à révéler les informations secrètes sur les paradis fiscaux et à dénoncer la corruption et l’évasion fiscale.

Vous avez probablement entendu parler du scandale SwissLeaks qui a exposé au grand jour un système international d’évasion fiscale à travers la filiale de la banque HSBC en Suisse.

Ces révélations prouvent à nouveau que ces pratiques illicites n’épargnent pas l’Afrique. La Côte d’Ivoire, par exemple, a perdu plus de 190 millions de dollars à cause de l’évasion fiscale en 2007 via cette banque en Suisse. Cette fuite de capitaux représente l’équivalent de 39% du budget de la santé du pays.

La corruption et l’évasion fiscale ont des conséquences dramatiques sur les pays riches mais aussi sur les pays en développement qui perdent des milliards de dollars chaque année. Cet argent pourrait servir à financer des écoles, des hôpitaux et d’autres services publics essentiels.

Alors comment pouvons-nous combattre ces fléaux ? Il  est nécessaire de connaître les montants et la provenance de l’argent caché dans ces paradis fiscaux.

La Banque des règlements internationaux, cette institution dont vous n’avez probablement jamais entendu parler, considérée comme la
« banque centrale des banques centrales », collecte régulièrement des données sur les flux financiers vers les paradis fiscaux. Ces informations seraient extrêmement précieuses pour lutter contre la corruption et l’évasion fiscale. Seulement voilà, le problème est que cette banque ne veut pas les rendre publiques !

Si ces données étaient publiées de manière détaillée, tous les citoyens et les militants de la transparence pourraient savoir où va l’argent issu de ces fléaux. Cette cartographie des flux financiers illicites aiderait à mettre fin à ces scandales et à faire en sorte que ces ressources soient utilisées pour lutter contre l’extrême pauvreté.

Demandez à la Banque des règlements internationaux et à son président, Christian Noyer, de publier ces données sur les paradis fiscaux. Dès maintenant.

Monsieur le Président,

La corruption et l’évasion fiscale font perdre des milliards de dollars aux pays en développement chaque année. Cet argent pourrait servir à financer des écoles, des hôpitaux et d’autres services publics essentiels. Aidez-nous à lutter contre les flux financiers illicites en publiant les données sur les montants et la provenance de l’argent caché dans les paradis fiscaux.